DIY

LINOCUT

Hello vous !

Aujourd’hui je vous écris quelques mots pour vous parler de ma nouvelle passion (oui, encore une !), la linogravure. J’ai reçu une panoplie d’outils il y a quelques jours pour mon anniversaire et je suis déjà fan fan faaaaan ! Le principe est simple, il suffit de graver dans une plaque de linoléum un motif ou un dessin, et de l’imprimer à l’infini un peu partout, comme un tampon ! Allez … Je vous en dis un peu plus …

J’ai découvert la linogravure il y a peu, notamment grâce au travail canon de Land and She qui en a fait sa spécialité, et j’ai tout de suite adoré ces possibilités infinies de personnalisation que le procédé offre ! Alors je vous écris cet article, pas seulement comme prétexte pour vous montrer mon premier essai de linogravure (quoique !) mais aussi pour vous donner envie !

Les indispensables :

  • une plaque de lino à graver
  • un outil linograveur
  • de l’encre et un rouleau à encrer (en caoutchouc)
  • du papier

Vous pouvez par exemple shopper un kit pour débuter ici !

Le plus important est de choisir un joli motif et surtout pas très détaillé pour qu’il soit le plus simple possible à réaliser, surtout pour un premier essai ! On peut directement venir dessiner sur la plaque au crayon avant de la graver. Il ne reste plus qu’à se lancer !

A l’aide du linograveur et de ses différents embouts on vient creuser la plaque pour faire apparaître le motif. Vous trouverez de nombreux tutos vidéos qui peuvent vous aider sur Youtube par exemple. Mais promis, c’est plutôt simple. Il suffit de se familiariser un peu avec les outils et de ne pas avoir peur de se tromper ! D’autant plus que la plaque de linoléum est peu onéreuse (2€ environ).

CONSEIL NUMBER 1 : N’hésitez pas à enfiler un gant sur la main qui va tenir la plaque en cas de dérapage, l’outil est très coupant ! (vous sentez l’expérience ? hum hum)

Une fois le motif créé, il ne reste plus qu’à recouvrir la plaque d’encre à l’aide du rouleau en caoutchouc et à tamponner votre motif partouuuuuuuuuuut !

J’ai déjà hâte d’essayer sur un tissu par exemple, pour personnaliser des totebags ou autre …

Alors vous vous lancez ?

Et pour vous donner encore plus envie, je vous laisse avec le chouette article de Sophie Charlotte Chapman sur la gravure de tampon.

(bisou, bisou)

Margaux

Leave a Reply