DIY

SMUDGE STICKS

Hello vous !

Aujourd’hui je vous parle des Smudge Sticks, ces petits bâtonnets d’herbes aromatiques séchées qu’on fait brûler comme un bâton d’encens pour purifier l’air de la maison ! Oui oui, on peut fabriquer notre ‘encens’ nous même et naturellement ! Mais attention, il y a quelques petites concessions à faire pour cela … Enfin voilà, je vous livre ce DIY ainsi que toutes mes impressions sur ces sticks et cette institution un peu (beaucoup) spirituelle qu’est, à l’origine, le smudging.

Je vous avoue qu’à l’origine, je ne connaissais pas tout le concept du ‘smudging’ et je trouvais ça plutôt fun de diffuser une odeur naturelle chez soi, à partir de pas grand chose. ERREUR : on utilise pas le smudge stick pour sa bonne odeur (comme on le ferait avec une bougie parfumée ou de l’encens) puisqu’en fait, les fragrances qu’il dégage sont très légères. En fait on se rapproche plutôt de l’odeur d’un feu de camp que d’une bougie dyptique quoi ! Mais attention, ce n’est pas non plus une odeur désagréable. C’est simplement que le but n’est pas là.

image

(Mais alors c’est quoiiiiiiiiiii le but ?)

Après de minis recherches, j’ai compris que le ‘smudging’ consiste donc à purifier l’air et à chasser les mauvaises ondes. C’est clair que c’est un peu spirituel tout ça, mais pourquoi pas ?

On utilise donc pas le smudge stick avant de recevoir des invités (au risque de les entendre dire : “mais il y a le feu chez vous ou vous venez de fumer un joint ?” véridique ! (ma soeur) ) mais, comme le conseille certains blogs, pour :

  • se relaxer
  • fixer sa concentration
  • purifier l’air avant d’emménager dans un nouvel appartement
  • purifier une pièce ou un objet qui porterait quelque chose de négatif
  • avant de dormir pour éviter les cauchemars (c’est pas moi qui le dit !)
  • ou encore pour calmer l’anxiété
image

Donc voilà, vous savez tout ! Je suis généralement pas très sensible à ce genre de pratiques mais après tout, c’est un peu comme le feng shui ou encore le mode de vie Hygge … Et je trouve que ça vaut le coup de tenter l’expérience !

Voilà donc, pour celles qui auraient toujours envie de se lancer, le DIY :

Il nous faut :

  • un bouquet de sauge et de romarin frais
  • du fil de coton
  • une paire de ciseaux
image

1. Il suffit de constituer de petits bouquets d’herbes fraîches (j’ai choisi d’en former certains avec uniquement du romarin, d’autres avec uniquement de la sauge, et d’autres encore avec un mélange des deux) qu’on vient nouer à l’extrémité.

image

2. On ficelle, en serrant pas mal, l’intégralité du bouquet.

ASTUCE : Je vous conseille de retirer le fil de coton (excepté le noeud à l’extrémité) avant de brûler les feuilles. Etant donné que le bouquet aura séché ficelé, il restera compact même sans la corde.

image

3. On coupe l’excédent de feuilles sur le dessus et on attend patiemment (ça c’est vraiment pas mon truc la patience !) pendant au moins une bonne semaine, le temps que les bouquets sèchent.

Pour allumer le Smudge Stick, rien de plus simple. Vous brûler à l’aide votre allumette (ou briquet) l’extrémité (les feuilles, l’extrémité haute sur la photo ci dessus) comme pour allumer une cigarette, puis vous soufflez doucement sur la partie qui se consume.

image

Voilà, hâte d’avoir vos retours et à très vite !

Bisou bisou

Margaux

Leave a Reply